Nouvelle fantastique : “Les Canines du caveau”

1,00

Les Canines du caveau est une nouvelle fantastique écrite par Hélène Destrem.

Nouvelle accompagnée de deux bonus : un calligramme et un dialogue entre une chauve-souris et un papillon de nuit.

Document à télécharger sous format PDF, en taille A5, contenant 38 pages.

Description

Pour fêter l’arrivée de l’été, je vous invite à vous plonger dans une ambiance totalement opposée : l’hiver à Wissembourg.
Il se passe des choses étranges, dans cette bourgade d’Alsace…

Othon Wolff, imprimeur le jour et vampire la nuit, mène une vie plutôt paisible entre son travail, son ami Franz, et la chasse de rats et autres chauve-souris pour se nourrir. Jusqu’au jour où une jeune fille aux yeux noirs croise son chemin de façon brutale. Cette rencontre va le faire replonger dans son passé. Un passé riche de surprises… Mais qui est donc cette jeune fille ?

Laissez-vous emporter dans les ruelles froides de Wissembourg, parcourez sa forêt obscure, jusqu’au cimetière où vous attendent Les Canines du caveau.

Avis des lectrices et des lecteurs : 

C. de S.-C. (22/06/2020) : “Malgré l’épaisseur de la nuit, le souffle de la mort, la puanteur de la vie, les dents, le sang et l’horreur, j’ai trouvé que Les Canines du Caveau était une nouvelle très rafraichissante, gaie et pleine d’espoir. Dans cette histoire sont évoqués : la filiation, l’hérédité, la différence, la solitude, la vie, la mort et bien sûr l’amour ; le tout avec légèreté, ironie et mordant. Merci Hélène, challenge remporté à sang pour sang.”

A. M. (29/06/2020) :  “J’ai lu ta nouvelle Les Canines du caveau et je l’ai dévorée ; j’aurais même demandé du rab. J’aime beaucoup ton style et je pense que je vais me laisser tenter par un plus gros volume. Lequel me conseilles-tu ?” >>> Pour commencer, La Légende du futur, mon premier roman.

K. T. (12/11/2020) : “Le tout est fort bien écrit sous la plume élégante d’Hélène Destrem. Il y a du suspens, une histoire de fond intrigante et des personnages pour le moins insolites qui ne manquent pas de… personnalité ! Grâce à de petites descriptions efficaces, les ambiances sont bien rendues.
L’auteure a dispersé par-ci par-là quelques gouttes d’humour qui sont les bienvenues pour détendre l’atmosphère parmi ces vampires assoiffés de sang qui affectionnent ce qui pue et qui foutent la pétoche !
A propos d’humour, la parodie d’une scène mythique de Star Wars en version gothico-alsacienne ne manquera assurément pas de faire sourire du plus bel éclat de leurs canines les fans de la saga !
Petits bonus : accessoirement à cette nouvelle, l’on pourra lire un poème (L’Ode d’Othon) et une anecdote croustillante (Violine) sur la réserve d’apéritif d’un vampire gourmet.
Que ce soit pour une lecture à voix haute à vos marmots (pas trop jeunes, hein) les soirs d’hiver au coin du feu ou à la plage en été pour un plaisir rafraîchissant, prévoyez dans tous les cas – en accompagnement – un bol de chips de chauve-souris !
Une histoire de vampires bien classique, très sympa à lire, dépaysante et amusante, tout particulièrement bien appropriée pour les fins gourmets. ^-^”, extrait de la chronique disponible en ligne sur le site du Galion des étoiles.