Clôture du concours “Terre du futur”

Le concours de nouvelles de science-fiction Terre du futur est clos.

Pour inaugurer la création du cabinet d’édition Plumes Ascendantes, l’idée m’était rapidement venue d’organiser un concours de nouvelles de science-fiction.

Je souhaitais ouvrir la porte à la créativité, à l’inventivité, aux différents futurs possibles qui seraient offerts à l’humanité si celle-ci, enfin, tirait les leçons du passé et œuvrait à construire un nouvel avenir.

Le concours a été lancé le Premier février ; il s’est achevé hier soir à 23 h 59. Le règlement est disponible sur la page des appels à textes, sous format PDF.

J’espérais recevoir une quarantaine de nouvelles. Puis, le Covid-19 est venu bouleverser notre quotidien et le confinement nous a été imposé.

Ce confinement a été difficile à vivre pour beaucoup ; il a endeuillé et endeuille encore de nombreuses familles en France et à travers le monde. J’adresse mes plus sincères condoléances à toutes les personnes dans la peine.

L’impact économique est, quant à lui, loin d’être négligeable : certaines entreprises ne s’en remettront pas. Je pense ici particulièrement aux libraires qui se retrouvent en difficulté, voire qui vont fermer leurs portes prochainement. Je pense ici à tous les auteurs dont les romans sont parus en mars, avril et mai, et ceux à paraître d’ici à septembre : ceux-là seront peu – voire pas du tout – portés par certains libraires (à lire : le très instructif article d’ActuaLitté à propos de La Fnac, ICI). Ce sont autant de titres qui, hélas, ne rencontreront pas leur public. Enfin, je pense ici à tous les petits éditeurs dont le chiffre d’affaires a souffert de la crise sanitaire et qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts en temps normal : il sera très important que vous, lecteurs, les souteniez en achetant leurs livres dans les semaines à venir !

Je fais partie de ces petits éditeurs, mais j’ai “la chance” que mon cabinet d’édition en soit à ses premiers pas et qu’il n’ait pas été impacté négativement par le confinement.

Car le confinement a eu un impact très positif sur l’écriture ! Grâce à cette période durant laquelle notre quotidien effréné a été mis en suspens, vous avez été nombreux à profiter de ces journées de repos forcé pour vous mettre à pratiquer enfin ce dont vous rêviez : certains se sont mis à lire jusqu’à plus soif ; d’autres ont profité de leur famille ; d’autres encore se sont révélés de fins cuisiniers ou se sont découvert des talents de boulanger ; les artistes ont exercé leur art des heures durant ; enfin, nombre d’entre vous ont écrit. Je ne doute pas que beaucoup d’entre vous aient même fait tout ça à la fois ! Vos plannings enfin libérés vous ont permis de vous mettre enfin à écrire, d’oser participer à des concours de nouvelles et, en l’occurrence, de vous plonger dans la science-fiction.

Je ne saurais vous dire à quel point j’ai été enchantée et émue de voir arriver tous vos textes et de lire vos mails ; de voir que la science-fiction n’avait besoin que d’un petit coup de pouce pour se réveiller, pour nous émerveiller ; de voir que la science-fiction fascine autant de monde, quel que soit l’âge !

J’ai reçu quatre-vingt dix nouvelles. Oui : 90 ! Dont vingt pour la seule journée d’hier. C’est un succès inattendu pour ce premier concours ! Les membres du jury et moi n’aurons pas trop des deux prochains mois pour vous lire !

Je vous remercie infiniment pour votre participation si importante. Je félicite toutes celles et tous ceux qui ont osé relever le défi de ce concours. Je félicite toutes celles et tous ceux qui ont osé tenter l’aventure, qui se sont jetés dans le vide pour la première fois ! Je remercie toutes les auteures et tous les auteurs plus habitués à l’écriture et aux concours de m’avoir proposé leurs textes. C’est une joie et un honneur pour nous d’avoir autant de nouvelles à lire et de voir que vous y avez tous mis tellement de vous-mêmes !

Merci !

Je vous donne rendez-vous début septembre, pour l’annonce des lauréats. Les participants en seront informés par mail ou par téléphone. La liste des nouvelles lauréates sera publiée sur la page des appels à textes, courant septembre.

D’ici-là, portez-vous bien et continuez tous à écrire !

H.G.

 

Une réponse à “Clôture du concours “Terre du futur””

  1. […] grande ampleur, qui sera lancé cet automne après une phase de test ; ✅ De l’idée du premier concours de nouvelles de science-fiction “Terre du futur” à la réception de 90 textes – quel bonheur, pour une première ! – en passant par la […]

Laisser un commentaire